jeudi 10 janvier 2019

Le management du travail dans le SSMS

Aujourd’hui, une conception instrumentale du travail tend à se diffuser dans le champ social et médico-social. Comme naguère dans d’autres secteurs, cela n’est pas sans conséquence sur l’engagement et la santé au travail des professionnels, et, en retour, sur la performance des organisations : désengagement au travail, résistance au changement, risques psycho-sociaux, etc.
En réaction, l’auteur vise à partager des réponses qui ont, depuis, fait leurs preuves pour mieux concilier performance, santé et qualité de vie au travail. Ces réponses impliquent de (re-)mettre le travail vivant au cœur du travail managérial, et non pas l’activité et les ressources humaines. Il montre, dans le prolongement, que l’émergence d’organisations matricielles souples (plate-forme de services, pôle de compétences et de prestations, etc.) peut aider à (ré-)générer un esprit de service, à condition toutefois d’effectuer certains repositionnements...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire